Réalisateur, depuis une quinzaine d’années, de documentaires et de captations de spectacles vivants, Josselin Carré gravite principalement dans le milieu du jazz, ses musiques connexes ainsi que la danse contemporaine. En 2005, il tourne son premier documentaire au Théâtre de la Cité Internationale à l’occasion d’ateliers chorégraphiques “Danse et architecture” et son premier court-métrage de fiction Monsieur et Madame Mezieres ou les volutes du temps. Depuis 2006, il s’associe à de nombreux artistes, festivals, labels, sites internet pour tourner des formats courts (Cinedans, Julidans, Citizen Jazz, Centre Pompidou …).

En 2010, il participe à la série de documentaire Jazzlive initiée par Oléo films. En 2014, il termine son portrait intimiste “Médo(S)” sur le musicien Médéric Collignon, sélectionné dans de nombreux festivals.

Josselin Carré a filmé de nombreux artistes dans des festivals et théâtres nationaux : Jazz in marciac, Sons d’hiver, Au fil des voix, Jazzdor, D’jazz Nevers, Festival Banlieues Bleues, The brain festival, Jazz Day initié par l’UNESCO, Danse Elargie, Théâtre de la ville, Théâtre de la Cité Internationale, Palais de Chaillot… Ses films sont diffusés principalement sur Mezzo, Arte Concert, Culture box, Arte.tv, TVM, TV SUD.

Il travaille principalement avec les sociétés de productions Oléo films, La Huit, Les canards sauvages, 24 images- la Compagnie des indes et Bocalupo Films
Filmographie séléctive sur www.josselincarre.com/filmo